Jour 31 : Le Conquet - Locmaria-Plouzané

IMG_8546.jpeg

Jour 31

🕵🏻‍♂️Date : 31 mai

🕵🏻‍♂️Distance : 21 km

🕵🏻‍♂️Départ - Arrivée : Le Conquet - Locmaria-Plouzané

🕵🏻‍♂️Batterie : disparue

Mauvaise surprise ce matin : la batterie que j’ai laissée à charger cette nuit n’est plus là, et la prise murale. Je ne peux m’en vouloir qu’à moi-même, je n’aurais pas dû la laisser là (dans le bloc sanitaire, comme je le fais à chaque fois que je suis dans un camping, mais celui-ci me semblait particulièrement pourri). Mais ça m’embête quand même un peu : mon téléphone n’a plus que quelques minuscules pourcents de batterie, et ce n’est pas tant que je suis accro à Radio Roland Garros (ahem), mais sans, ça va être compliqué pour le blog et les nouvelles. Je me mets donc en route un peu désabusée ; heureusement, je ne suis qu’à deux jours de marche de Brest. Au pire. 

IMG_8538.jpeg


Finalement mon inquiétude ne dure pas : je trouve un supermarché au Conquet et un nouvel adaptateur secteur/USB - et même une petite batterie externe. Rien à voir avec mon matériel d’origine de compétition, mais ça devrait le faire quand même. J’en profite du coup pour passer un peu de temps en terrasse, pour laisser recharger mon téléphone, et regarder passer les touristes ; je sens les parisiens en goguette ici (au supermarché, d’ailleurs, je n’ai trouvé que des avocats affreusement durs, ce qui confirme ma théorie fumeuse). Ça ne m’étonne qu’à moitié : c’est un petit village charmant, tout en pierres de taille et volets bleus, et le vent qui rebat les falaises partout ailleurs se calme ici.’il y a quelques jours. 

IMG_8558.jpeg


Je reprends mon chemin, non sans avoir acheté une part de gâteau breton à la boulangerie. Il fait un temps magnifique ce matin, mon téléphone est vaguement rechargé, et j’ai bien l’intention de ne pas me tuer à la tâche aujourd’hui. Que demander de plus ? J’ai commencé un nouvel livre hier (An American Marriage était vraiment très bien ; il raconte l’impact d’une erreur judiciaire sur un couple, c’est vraiment prenant) et je ne vais pas me faire prier pour prendre une pause dej au soleil pour bouquiner un peu. En fait, il fait même tellement beau, et l’eau est tellement turquoise (je ne suis pas sûre qu’on s’en rende bien compte sur les photos), que je vais ENFIN me baigner. Bon, je n’y reste pas bien longtemps, et comme prévu la phase se sécher / se rhabiller est assez peu plaisante - jai du sel partout. Mais ça valait le coup. Mon premier bain de 2019 ! 

IMG_8570.jpeg


En poursuivant un peu, j’arrive à la pointe Saint-Mathieu, où se dressent les vestiges d’un ancien monastère, un monument aux marins péris en mer, et un phare très photogénique. De là, on a une vue incroyable sur la presqu’île de Crozon et au-delà ... la pointe du Raz. Je ne vais pas mentir : je suis un peu émue de la voir aussi clairement. C’est fou !

IMG_8575.jpeg


Le chemin continue dans les falaises ; je ne sais pas si je suis de meilleure disposition ou si elles sont plus faciles qu’hier (ou si le gâteau breton m’a donné des super-pouvoir ... sûrement), mais en tout cas ça va mieux. Par moment, le paysage me rappelle la randonnée faite dans les calanques l’hiver dernier tant l’eau est claire. En arrivant au fort de Bréheaume (transformé en paradis à touristes à la recherche de sensations fortes avec tyrolienne et Dieu sait quelle autre absurdité), le littoral s’adoucit un peu et les criques deviennent de vraies plages. Il y a un monde fou - l’effet pont, j’imagine ; je retournerai bien à l’eau pour un round two, mais le premier camping n’a pas d’emplacements tente, et je dois poursuivre ma route. 

IMG_8597.jpeg
IMG_8604.jpeg


Je suis arrivée heureusement pas trop tard, dans une allée d’emplacements vides ; je vous rassure, ils ont depuis été remplis avec la totale du camping, fans de Johnny et enfants qui courent partout. D’ailleurs, j’ai réservé pour Brest deux nuits d’hôtel, histoire d’avoir le luxe ultime pour quelques jours, c’est à dire de ne pas partager mes toilettes avec 50 personnes. Mais en attendant ce soir, pour la première fois, je n’ai pas monté la toile de pluie extérieure ; je dors (presque) à la belle étoile ...  RDV demain pour savoir si j’ai du me lever en catastrophe à 4h du mat’ pour tout remettre. 

IMG_8605.jpeg